Formations

Formation – Comment gérer les CDD et les contrats d’intérim ?

Comment gérer les CDD et les contrats d’intérim _ – image – site
14
Sep, 2019
1,250.00€

Comment gérer les CDD et les contrats d’intérim ?

 

JURIS PAYE vous propose la formation Comment gérer les CDD et les contrats d’intérim” au catalogue des indispensables du droit social.

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité du contenu de votre formation en téléchargeant le PDF sur le bouton d’action qui s’affichera juste en dessous.

 

Les contrats de travail à durée déterminée et les contrats en intérim sont soumis à deux législatons pratiquement identiques. Néanmoins, le contrat à durée déterminée bénéficie d’une période d’essai beaucoup plus longue que le contrat de travail en intérim qui est pensé pour permettre aux entreprises de faire appel à de la main d’œuvre qualifiée en cas de surcroît d’activité. Certains cas présents dans le CDD sont interdits dans le cadre d’un contrat de travail en intérim. Enfin, autres différences, certains cas de recours exonèrent du paiement de la prime de précarité si le contrat est un CDD mais pas en intérim.

 

Quelles sont les différences entre un CDD et un contrat en intérim ?

 

Les travailleurs en intérim profitent de “la souplesse de l’aménagement du terme” qui leur permet de moduler la réalisation de l’accord du contrat de travail en intérim, et ne sont pas soumis à la majoration de l’allocation de chômage lorsqu’il s’agit d’un accord de courte durée.

 

Le contrat de travail à durée déterminée est conclu directement entre l’employeur et le membre du personnel. Le contrat de travail en intérim est plus complexe dans ses applications légales : l’agent est utilisé par le service d’intérim, avec lequel il autorise un contrat de travail. Le recruteur du service de travail temporaire met son travailleur à la disposition de l’entreprise, avec laquelle il conclut un contrat de mise à disposition. Aucun contrat ne lie donc l’entreprise cliente au travailleur intérimaire directement. Le travailleur intérimaire peut être salarié d’une entreprise d’intérim tout en travaillant pour plusieurs entreprises qui passent un accord avec l’entreprise d’intérim en direct.

 

La requalification du CDD ou de l’intérim en CDI

 

La requalification de l’accord (contrat de travail à durée déterminée ou d’intérim) en contrat à durée indéterminée peut être demandée par le membre du personnel dans les deux cas. Aussi, pour beaucoup d’entreprises, le CDD ou l’intérim peut avoir valeur de test avant l’embauche d’un nouveau collaborateur à temps plein pour certaines entreprises.

 

A savoir : Le salarié sous contrat à durée déterminée peut se retourner contre son employeur, tandis que le travailleur intérimaire peut poursuivre son employeur (le recruteur d’emploi temporaire en intérim) ainsi que l’entreprise cliente en fonction de l’infraction signalée.

 

Quelles sont les différences entre l’embauche et la sélection du CDD et de l’intérim ?

 

L’agence d’intérim s’occupe de l’emploi, des contrats et aussi de la paie et vous envoie également sa facture à la fin de la période, ce qui allège votre trésorerie. L’intérim est pensé pour venir en aide à une entreprise, sur des courtes durées afin de renforcer leurs équipes en cas de surcroît d’activité. Prendre un intérimaire n’impacte donc pas l’entreprise sur le long terme et est un choix judicieux en cas de sursaut d’activité pour pallier aux pénuries de main d’œuvre momentanées.

 

Dans le cas d’un contrat à durée déterminée, vous êtes responsable de la gestion de l’accord avec le salarié (contrat de travail et rémunération), des charges sociales ainsi que du paiement de l’employé à la fin de la semaine ou du mois. Cependant, lors de l’embauche d’un CDD, vous gardez le contrôle du processus de recrutement et de l’emploi.

 

Attention : Le CDD peut être plus complexe à mettre en place car il nécessite tout un processus de recrutement (de la sélection des profils à la mise en place du contrat de travail).

 

Si la flexibilité de l’intérim est intéressante, l’intérim reste une solution coûteuse (voir les différences de frais entre les contrats à durée déterminée et les contrats à court terme). Embaucher en CDD vous évite de payer la marge de la société d’intérim, mais vous prive de certaines aides.

 

Découvrez ici les objectifs, le contenu et les informations sur la formation.

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION

La formation vous permet d’apprendre :

  • Les caractéristiques des contrats CDD et intérim
  • L’optimisation de recours en fonction des besoins
  • Les nouveautés 2020

 

Nous vous transmettons les savoirs indispensables pour comprendre la gestion des contrats CDD et intérim.

 

Découvrez maintenant le contenu de la formation “Comment gérer les CDD et les contrats d’intérim ?” :

Contenu

Nombre de thématiques: 24 Durée 2 jours

1.1. Quand fait-on appel aux CDD et à l’intérim ? (Jour 1 - matinée)  0/4

Nous analyserons les situations où l’employeur peut embaucher en CDD
  • 1.
  • 2.
  • 3.
  • 4.

1.2. Le contrat à durée déterminée : les procédures et caractéristiques (Jour 1 - matinée)  0/6

Nous évoquerons les étapes d’élaboration du CDD et les procédures à suivre
  • 1.
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.
  • 6.

1.3. Le contrat d’intérim : les spécificités et raisons d’y recourir (Jour 2 - matinée)  0/5

Nous observerons les caractéristiques, les avantages et inconvénients du contrat d’intérim
  • 1.
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.

1.4. L’administration du CDD et de l’employé intérimaire (Jour 2 - matinée)  0/4

Nous examinerons la gestion administrative des CDD et des contrats d’intérim
  • 1.
  • 2.
  • 3.
  • 4.

1.5. La rupture du contrat CDD (Jour 2 - après-midi)  0/3

Nous étudierons les différents cas de rupture du CDD
  • 1.
  • 2.
  • 3.

1.6. Les sanctions en cas de non-respect de la législation (Jour 2 - après-midi)  0/2

1.6. Les sanctions en cas de non-respect de la législation (Jour 2 - après-midi)
  • 1.
  • 2.

Formateur